Page 1 sur 5

PULSAR

Message non luPosté: 16 Nov 2016, 11:22
par rémi le besque
Bonjour à tous,

J’ouvre ce nouveau sujet pour partager avec vous le projet en cours dans l’atelier familial.
Notre dernier modèle, le Nébula EVO ayant maintenant 6 ans, il lui faut un remplaçant au gout du jour. Outre le fait de faire une nouvelle machine, l’objectif est aussi d’utiliser une technique de construction différente avec un fuselage bois, à l’image des kits japonais que je trouve magnifique.

La conception du modèle a été figée il y a maintenant 3 ans et c’est donc un résumé de la construction qui est maintenant bien avancée.

Bien que je n’ai aucun doute sur les qualités de vol la formule biplans, nous sommes resté sur une solution simple du monoplan avec T. L’idée étant d’améliorer une configuration qu’on connait bien, plutôt que de repartir de zéro.

Ça commence donc par quelques heures devant l’écran pour obtenir les formes générales, puis les détails de la structure.

Image

Image

Image

Une vue de la déco prévu.

Image

A+

Re: PULSAR

Message non luPosté: 16 Nov 2016, 14:09
par pascal nowik
magnifique Remi et bon courage pour la construction ...
pascal

Re: PULSAR

Message non luPosté: 16 Nov 2016, 20:13
par wel
Oui cela s'annonce tres bien, beaucoup de courage pour mener rapidement son développement à termes, J'ai hate de le voir voler!

Re: PULSAR

Message non luPosté: 16 Nov 2016, 22:08
par patchouli35
;) Ah enfin on sait à quoi il ressemble ! Vivement que ça vole !

Re: PULSAR

Message non luPosté: 17 Nov 2016, 18:41
par damienr6
superbe
comme a sont habitude il va nous faire un zinc digne de grand constructeur

Re: PULSAR

Message non luPosté: 18 Nov 2016, 18:24
par frederic burnel
ça a de la gueule! , beau projet, belle déco
quelques questions techniques, comme tu t'inspire des kits japonnais, fais tu le partie capot moteur en moulage?
Je vois que la partie du fuselage (vue du dessus) entre le bord de fuite et le stab, n'est pas droite, comment procédé tu pour le dôme?, je suppose que ce n'est pas une partie développable?
Pressé de le voir en vol et également de suivre la construction sur le forum.

Re: PULSAR

Message non luPosté: 19 Nov 2016, 13:50
par rémi le besque
Salut Fred,

Oui la partie avant est en fibre, idem au kit japonais.
Bien vue pour les flancs courbés ! L’idée est d’avoir un fuselage profilé, donc il y’a un peu de galbe entre la zone plane de l’aile et celle du stab. Comme le galbe est léger (4mm de flèche maxi de chaque coté) et que la partie enroulée derrière la bulle est assez haute (de 160 à 100mm), la déformation est au final négligeable. J’avais déjà vue ça sur de vieux plans et c’est aussi comme ça qu’est construit le Toxylen de Gerhard Mayr.
http://triple-m.net/typo3temp/pics/cb21534403.jpg
Pour le dessous ce n’est pas la même histoire. Je pensais pouvoir aussi déformer le coffrage mais au final, on a fait une pièce moulée (comme sur le Fantasista d’Akiba) permettant d’intégrer au passage des extractions d’air.

Quelques photos de la suite.
Les morceaux de balsa et CP 2mm une fois découpés. J’en ai eu pour environ 200€, bois compris.
Image

La structure de base qui prend forme rapidement. La construction se fait avion retourné.
Image
Image

A+

Re: PULSAR

Message non luPosté: 19 Nov 2016, 21:31
par Benoît sommacal
salut rémi,

Bon courage pour cette nouvelle aventure.
Cool de varier les plaisirs en passant à une construction bois!!!

Benoît

Re: PULSAR

Message non luPosté: 22 Nov 2016, 21:19
par frederic burnel
Merci pour ta réponse Rémi,

Ces questions car je penses a l’après Symetric, ce sera surement un fuselage bois, car j'aimerai conservé le galbe sur l’arrière du fuselage qui est un NACA 008, mais la partie inférieur sera soit plat avec les bord arrondi ou triangulaire, donc pas de problème de ce coté.

Tout a l'air de s'emboiter a la perfection, tu as du passer du temps derrière le PC a dessiner toutes ces pièces!

Re: PULSAR

Message non luPosté: 25 Nov 2016, 21:55
par rémi le besque
Salut Fred,

La solution du NEO STAGE est un bon compromis esthétique pour la partie inférieur. Ça fais un peu moins taillé à la serpe qu’un dessous plat.
http://img4.hostingpics.net/pics/157315 ... eneo07.jpg

Il faut compter une quarantaine d’heure pour dessiner le projet (en connaissant bien son logiciel). A faire au chaud en hiver…

La suite avec les flancs. On a mis du balsa de 3mm mais du 2mm avec une strat de carbone en partie avant comme fait Claude aurai suffis.
Image
Image

Mise sous presse la partie enroulée.
Image

Pose de deux petites baguettes de 3x3 pour le guidage du coffrage.
Image

Défonce de la forme femelle sur le coffrage qui a été évidé.
Image

Collage de la forme à la résine de strat avec un peu de micro ballon pour épaissir.
Image

Re: PULSAR

Message non luPosté: 27 Nov 2016, 20:10
par jourdain
superbe boulot , tu as utilisé quel logiciel ?

Re: PULSAR

Message non luPosté: 27 Nov 2016, 20:23
par claudecuinet
Bonsoir Rémi

Pour les coffrages; pourquoi n'as tu pas fait un sandwich tissu/balsa/tissu ?
Les deux dernières photos montrent le dessous du Superstage comme tu l'as noté pour Fred.

Image
Image
Image

Re: PULSAR

Message non luPosté: 28 Nov 2016, 17:28
par rémi le besque
Bonjour Claude,

Oui on y a pensé, c’est la solution bis mais nous sommes resté sur la solution coffré standard pour deux raisons :
-Comme y’a une bulle en composite, je voulais un élément bien rigide pour pouvoir manipuler l’avion sans crainte pendant la fabrication des master.
-J’avais peur que le coffrage tende à s’ouvrir et ne soit pas totalement vertical au niveau du point de tangence avec les flancs.

Tu met des couples intermédiaires du coup ?

Re: PULSAR

Message non luPosté: 28 Nov 2016, 19:34
par claudecuinet
Bonsoir Rémi
rémi le besque a écrit:Bonjour Claude,
Tu met des couples intermédiaires du coup ?


Je mets un couple à l'avant et un couple à l'arrière du coffrage.

Image
Image

Re: PULSAR

Message non luPosté: 05 Déc 2016, 12:06
par rémi le besque
jourdain a écrit:superbe boulot , tu as utilisé quel logiciel ?


J’utilise Solidworks pour la conception des pièces mais n’importe quel logiciel peut faire l’affaire. Il faut juste une machine performante pour la gestion des nombreux corps de pièces (Le Dell Precision du travail est parfait pour ça…).


Suite de la construction avec la partie fixe de la dérive :
Image

Image

Image

Début de mise en forme des master :

Image

Image

Image
Image