• Advertisement

CONSTRUCTION COMPOSITE SOUS VIDE

Suivez la création et la construction d'un avion F3A de A à Z

CONSTRUCTION COMPOSITE SOUS VIDE

Message non lupar rémi le besque » 19 Déc 2007, 11:47

Salut

L?Herex de ta photo ressemble a celui qui est utilisé pour faire du RTM Light (infusion sous vide), avec les petits trous qui font pontage de resine entre les plis de tissus coté verre et coté bâche?. je sais même pas si c?est de l?herex, la texture est étrange. Etonnant qu?ils utilisent ça?

Faudrait essayer avec du C70 R&G (en 2 ou 1.2mm peut être que ça suffis...)

Si ça peu te servir :
http://pierre.rondel.free.fr/images2/pompe/index.htm
http://pierre.rondel.free.fr/images2/Ma ... gulDep.htm

A+
Avatar de l’utilisateur
rémi le besque
3ème au Championnat de France 2009 Nat B
 
Messages: 160
Enregistré le: 29 Jan 2006, 15:30
Localisation: Teillay (Rennes Sud)
Avion: Nébula EVO / Pulsar
Moteur: Plettenberg Advance
Hélice: 21x14 Ulsamer
Carburant: Hyperion / EPS
Emetteur: T12Z
Récepteur: R6008HS
Servos: Futaba
Catégorie: Internationale
Fréquence: 2.4ghz

Message non lupar Yves Gabelli » 21 Déc 2007, 21:11

Bonsoir

D'abord l'herex utilisé est du 2 mm , densité 55 kilos/m3, qui est jaune et non pas rose comme on peut le voir sur une photo du forum; les ailes que l'on peut voir en cours de construction sur la dite photo étaient des ailes tests et ont depuis été détruites car trop lourdes (455 g) pour récupérer le fourreau de clef. L'herex de la classe 55 qui nous intéresse pour des ailes légères est disponible chez RG system en Allemagne ou chez Top model ; quand on commande des plaques d'herex il faut préciser un emballage sérieux car c'est fragile et cassant comme du verre
Fabrication des ailes:
1) il est impératif d'avoir un moule en une seule partie pour l'intrados de façon à avoir des panneaux d'ailes qui s'ajustent parfaitement sur le fuseau; on laisse un espace un peu plus grand que la largeur du fuseau entre le moule gauche et le moule droit.
Le moule extrados est en 2 parties
2) on prévoit sur le moule intrados une pièce fixe accueillant la clef d'aile
3) aprés cirage des moules on fait la décoration à l'envers avec de la peinture 2 composants ; cette étape est délicate car il faut aller vite entre chaque couleur, vu qu'on est sur une surface cirée et qu'il faut enlever les masquages au fur et à mesure pour passer à la couleur suivante,
(pour cette étape il vaut mieux être deux)
4)on laisse durcir la peinture des moules (24 heures) et on découpe les panneaux d'hérex: ceux ci doivent couvrir parfaitement les moules, sauf au bord d'attaque où on laisse 3 mm.
Pour mon Shadok avec des cordes de 46 et 21 cm le poids des 2 panneaux est de 68 grammes , alors qu'avec du balsa plume 15/10 ça fait 100grammes.
On découpe les tissus de verre 48 grammes à la dimension des panneaux plus 3 cm de chaque côté.
On découpe les tissus d'arrachage à la dimension des ailes et un peu plus.
On prévoit quelques mèches de verre ou de carbone à placer dans les angles pour éviter les bulles
6) Stratification de l'intrados:
on prépare 70 grammes de résine lente (genre Sicomin Surf clear) qu'on étale en part égale au pinceau sur chacun des demis moules.
On place les mêches dans les angles: on déroule un tissu de 48 g dans chaque demi moule on tapote au pinceau et on égalise la résine
7) On laisse gélifier la résine avant de poser dessus les panneaux d'herex (3 heures d'attente à 18 degrés minimun pour ma résine)
8) Pendant ce temps découper à la dimension des panneaux; 2 films de polyane, mettre un tissu de 48 grammes sur ce film et préparer 2 fois 40 grammes de résine. On mélange le premier et on mouille le tissu sur le polyane en tapotant car le 48 gramme c'est délicat !
9) On pose un panneau d'hérex dans le moule et on le positionne bien ; celui ci doit se plaquer sur le fond de moule et ne plus bouger
10) On prend le tissu mouillé avec son polyane et on le pose sur l'herex , on met bien à plat puis on enlève le polyane tout en tapotant le tissu mouillé de résine sur l'hérex; il reste de la résine sur le polyane ; faire de même avec le 2ème panneau
11) au niveau du bord d'attaque qui pour un multi doit être plutôt pointu on soulève le 2ème tissu et on garnit de résine épaissie au micro ballon, on remet en place le bord du 2ème tissu, on tapote au pinceau. Cette opération permet d'obtenir avec le vide un bord d'attaque sans bulle !
12) On pose le tissu d'arrachage, puis on met dessus le film perforex et par dessus le matelas de drainage
13)on nettoie les bords du moule puis on place le film d'étanchéité; pour cette opération j'utilise le Sealtex de Sicomin vendu 11 euros les 10 mètres
14) On fait le vide AU MAXI; et on écrase bien au bord d'attaque; on chauffe le local à 20 degrés au moins et on laisse sousvide une douzaine d'heurel
15) La suite demain , je vais voir Thalassa
Avatar de l’utilisateur
Yves Gabelli
Apprenti pilote
 
Messages: 37
Enregistré le: 09 Avr 2006, 07:27
Localisation: AMS Paul Ricard
Avion: Magix 1,2, ;Sputnik
Moteur: YS 170 cdi , Hacker
Hélice: 19/11,21/14
Carburant: Labema CDI
Emetteur: Futaba TC10 2.4ghz
Servos: Futaba
Catégorie: Nationale 2B

Message non lupar Yves Gabelli » 22 Déc 2007, 12:51

Je ne connais pas le géliplaque; quant au dépron c'est trop mou pour faire un bon composite; il faut tout de même une âme de sandwich un peu dure surtout à l'endroit du longeron pour éviter que l'aile ne fissure à la suite d'efforts répétés , genre boucle carrée ou déclenchés violents; dans l'industrie du composite les meilleurs matériaux pour l'âme sont l'Airex ou Hérex et le Rohacell (ce dernier employé en aéronautique est trés cher). L'airex qui n'est que du PVC avec beaucoup de bulles se marie trés bien à la résine époxy; question rapport qualité prix il n'y a pas mieux sur le marché. Sur un aile en composite de 400 grammes on n'a que 70 grammes d'airex , 55 grammes de tissu de verre et au moins 200 grammes de résine plus un peu de carbone pour le longeron et du balsa light pour le faux longeron. on a avec un sandwich airex (55) / verre de 48 g une dureté de surface que tu n'auras jamais avec du dépron ou du balsa plume.
La suite tout à l'heure, à +
Avatar de l’utilisateur
Yves Gabelli
Apprenti pilote
 
Messages: 37
Enregistré le: 09 Avr 2006, 07:27
Localisation: AMS Paul Ricard
Avion: Magix 1,2, ;Sputnik
Moteur: YS 170 cdi , Hacker
Hélice: 19/11,21/14
Carburant: Labema CDI
Emetteur: Futaba TC10 2.4ghz
Servos: Futaba
Catégorie: Nationale 2B

Message non lupar Yves Gabelli » 22 Déc 2007, 19:22

Resalut Claude
Je n'ai toujours pas d'appareil numérique pour vous passer des photos.
Quant à l'hérex on laisse 3 mm en moins au niveau du bord d'attaque car à ce niveau le rayon de courbure est trop petit et l'airex est raide et donc on risque d'avoir malgré le vide, des bulles au niveau du bord d'attaque , cette partie est comblée par le mélange résine plus micro ballon.
Au fait le site a déconné car il m'a bouffé la 2ème partie
Le dépron c'est mou et donnera un composite avec une surface fragile et de toute façon tout a été déjà essayé (y compris le carton ondulé en F3b)et rien ne remplace l'Airex ou le Rohacell ( plus cher); dans mes ailes de 400g il n'ya que 70 grammes d'airex et 55 grammes de verre plus un peu de carbone mais 200g de résine au moins; d'aprés ce que j'ai lu dans le forum RC universe le standard des ailes décorées sans servo est 400g; donc 350 g je n'y crois pas

A +
Avatar de l’utilisateur
Yves Gabelli
Apprenti pilote
 
Messages: 37
Enregistré le: 09 Avr 2006, 07:27
Localisation: AMS Paul Ricard
Avion: Magix 1,2, ;Sputnik
Moteur: YS 170 cdi , Hacker
Hélice: 19/11,21/14
Carburant: Labema CDI
Emetteur: Futaba TC10 2.4ghz
Servos: Futaba
Catégorie: Nationale 2B

Message non lupar Yves Gabelli » 26 Déc 2007, 16:40

Salut
On s'est arrêté au moulage de la peau d'intrados; j'ai oublié de préciser ce qu'on fait au niveau du saumon avant de mettre sous vide: en général les saumons sont arrondis et on faconne donc dans du balsa light de 10mm un demi saumon qui s'encastre dans le moule en mettant auparavant un mélange résine + micro ballon assez épais,; avec le vide on est assuré de ne pas avoir de bulle au niveau du saumon: pourqoi on fait ça ? por assurer la soudure des 2 demi coquilles à ce niveau
Même protocole pour l'extrados avec un truc en plus; il faut placer entre le premier tissu et l'airex une bande tissu d'arrachage de 7cm qui assurera l'articulation des ailerons
2ème partie
aprés polymérisation on ôte le matelas de draînage puis le perforex : il reste le tissu d'arrachage que l'on tire pas un bout PARALLELEMENT à la surface pour éviter de décoller la peau de son moule ; on remarque que tissu a pompé pas mal de résine
on ponce avec une petite câle le plan de joint au niveau du saumon en s'appuyant sur le tissu polymérisé pour éviter de toucher le plan de joint
on prépare ensuite tous les éléments intérieurs de l'aile: longeron principal avec le fourreau de clef en mousse d'airex de 5mm(densité 75) + carbone 190g , une couche'( je crois que tu fais çà en nid d'ab.....mais c'est plus cher ) 2ème longeron au niveau de l'aileron en balsa light de 8mm et idem pour celui de l'aileron , nervure d'emplanture dans le même composite que le longeron, la précision d'assemblage est de l'ordre du millimètre pour éviter de mettre trop de résine lors de la soudure; pour vérifier que les différents éléments s'adaptent correctement , je monte séparément à blanc en les scotchant sur la peau intrados chaque élément , je referme par dessus le moule extrados et je vérifie l'ajustage avec un mirroir et une lampe de poche
lorsque tout est bon je colle dans l'ordre sur le moule intrados gauche et droit avec un mélange derésine et micro ballon pas trop épais
longeron principal avec la clef installée dans les fourreaux et la nervure d'emplanture , puis les longerons en balsa,et les petits bouts de balsa de fermeture au niveau des ailerons puis la nervure en composite qui accueillerra le servo d'aileron, au niveau du bord d'attaque pour assurer la soudure des 2 peaux on colle une bande d'airex ou de balsa de 5mm de section
Aprés polymérisation on ponce la petite baguette collée au niveau du bord d'attaque ave'c une petite cale à poncer en s'appuyant sur la bande de tissu polymérisé
On vérifie que le moule extrados s'ajuste bien, en vérifiant avec une lampe et un mirroir et on passe à la soudure finale
je prépare 40 g de résine par demi aile: on ajoute du micro ballon juste ce qu'il faut pour que ce soit assez collant pas trop coulant ; on remplit une seringue de 20cc entièrement et on dépose un boudin de mélange sur toutes les zones de soudure; il faut en général remplir 2 fois la seringue pour un panneau d'aile
Puis on referme le moule et on serre bien fort; on refait 40 g de résine et même protocole l'autre demi aile
24 h de polymérisation à 22 degrés puis on démoule; d'abord l'extrados( là c'est facile); pour l'intrados on s'aide des tissus qui débordent sur le plan de joint car là c'est plus difficile vu que les 2 ailes sont reliées par la clef
Avatar de l’utilisateur
Yves Gabelli
Apprenti pilote
 
Messages: 37
Enregistré le: 09 Avr 2006, 07:27
Localisation: AMS Paul Ricard
Avion: Magix 1,2, ;Sputnik
Moteur: YS 170 cdi , Hacker
Hélice: 19/11,21/14
Carburant: Labema CDI
Emetteur: Futaba TC10 2.4ghz
Servos: Futaba
Catégorie: Nationale 2B

Message non lupar fabien drouet » 22 Juin 2008, 19:38

Je reviens sur l'exposé de Yves GABELLI sur le moulage sous vide de ses ailes:
1) Pourquoi attendre que la résine gélifie avant de mettre l'herex ?
2) pourquoi mouiller le tissu à poser par dessus l'herex sur une feuille de polyane ?

Merci d'avance à Claude de passer la question à Yves.

Fabien
XARELTOO
20X13 PT MODEL
Futaba T12FG 2.4Ghz
OXgwePew
N° licence: 0508863 - AD
N° CLUB: 0004 - 329 (St FARGEAU PONTHIERRY)
Avatar de l’utilisateur
fabien drouet
Chef des boulets
 
Messages: 754
Enregistré le: 06 Aoû 2005, 19:22
Localisation: 91
Avion: XARELTOO
Moteur: HACKER Q80 13XS SPEC
Hélice: 20x13
Emetteur: T12FG
Récepteur: FUTABA
Servos: Futaba
Catégorie: Nationale 2B
Fréquence: 2.4Ghz
licence: 0508863

Message non lupar Yves Gabelli » 11 Juil 2008, 17:29

Salut Fabien ; je réponds un peu en retard à ta question; on attend que la résine gélifie avant de mettre l'hérex ou le balsa pour 2 raisons:
1) l'hérex comme le balsa absorbe la résine fraiche car ces matériaux sont poreux ,donc pour garder le maximum de résine en surface de façon à obtenir une surface dure pas trop fragile aux chocs, on attend que la résine gélifie et celle ci est donc moins absorbée par l'hérex
2) lorsque la résine est fraiche elle ne colle pas mais lorsque elle gélifie elle devient collante et lorsqu'on place dessus le panneau d'hérex celui ci reste en place facilement ce qui facilite la mise sous vide
Avatar de l’utilisateur
Yves Gabelli
Apprenti pilote
 
Messages: 37
Enregistré le: 09 Avr 2006, 07:27
Localisation: AMS Paul Ricard
Avion: Magix 1,2, ;Sputnik
Moteur: YS 170 cdi , Hacker
Hélice: 19/11,21/14
Carburant: Labema CDI
Emetteur: Futaba TC10 2.4ghz
Servos: Futaba
Catégorie: Nationale 2B

Message non lupar Yves Gabelli » 11 Juil 2008, 17:41

pourquoi utiliser une feuille de polyane ?
en général le tissu intérieur est un 48 grammes ; c'est donc un tissu délicat qui se déforme facilement et il n'est pas question de le badigeonner avec un pinceau sous peine de le trouer; de plus si on pose le tissu directement sur l'hérex on ne peut pas contrôler la quantité de résine qu'on envoie dessus car l'hérex absorbe la résine fraiche;ainsi en mouillant le tissu sur un polyane le trop plein de résine restera sur le polyane qui est enlevé par la suite
Avatar de l’utilisateur
Yves Gabelli
Apprenti pilote
 
Messages: 37
Enregistré le: 09 Avr 2006, 07:27
Localisation: AMS Paul Ricard
Avion: Magix 1,2, ;Sputnik
Moteur: YS 170 cdi , Hacker
Hélice: 19/11,21/14
Carburant: Labema CDI
Emetteur: Futaba TC10 2.4ghz
Servos: Futaba
Catégorie: Nationale 2B


Retourner vers Avions perso en construction

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

  • Advertisement