• Advertisement

LES BOULETTES DU VOLTIGEUR

ou autrement appellée voltige radiocommandée.
Ici on parle de tout ce qui concerne le F3A; règlements, Championnats.....

LES BOULETTES DU VOLTIGEUR

Message non lupar dominique » 17 Nov 2005, 16:50

Sur une idée de Laurent M. (anonyme bien connu du site) chacun pourrait dans ce sujet, raconter ses pires boulettes de modelistes et démontrer ainsi qu'en F3A le ridicule ne tue pas ! (ailleurs non plus !)

Bon, je commence ... ou quand un multi se prend pour un planeur ...

Il y a quelques années à Montargis, un concours sympa et me voila en approche avec mon SILENT tout neuf (agah!), je sort le train, je m'aligne, je prend ma pente d'atterro.

Le voila en entrée de piste , OK je coupe tout et... monsieur fait son caprice, passe tout le terrain à 30 cm du sol sans vouloir poser et fini a 200m dans un champ de patates sous les sifflets et les rires des "copains".

J'eu beau invoquer "une pompe" au ras du sol pour ma défense, (on trouve ce qu'on peut comme excuse !) pendant toute la saison qui suivi, j'ai eu droit à toutes les vannes foireuses possibles (Dominique, on met 0 tout de suite à l'atterro ? Dominique, aujourd'hui y'a pas de champ de patates pour te poser, Dominique, à quoi sert ton train d'atterrisssage ? etc.. etc..
dominique
Dieu
 
Messages: 322
Enregistré le: 20 Sep 2005, 14:01
Servos: Autres

Message non lupar laurent matysiak » 18 Nov 2005, 13:43

ha oui tient en parlant de voiture
j'en ai une très bonne.

j'arrive pour faire un meeting, je pose le matos derrière la voiture d'un copain garé à côté de moi pour décharger mon matos, et pendant ce temps les gens arrivent et me disent bonjour.
pendant ce temps le copain monte dans sa voiture enclenche la marche arrière et roule une première fois sur mon aile de planeur (polystyrène coffrée balsa), donc j'entend craque et je cris arrête tu roules sur mon aile.
mais le pire quand il m'a vu faire des gestes il a du surement se dire merde j'ai roulé sur quelque chose car la radio dans sa voiture été un poil fort et il avait pas trop comprit, et que fait il ? il enclenche la 1ere le con :oops: , et donc roule une 2e fois sur l'aile et au même endroit.

aie aie aie mais l'aile avait rien du tout, très bon souvenir car il y a encore les traces de pneus sur l'aile du planeur.
donc au meeting j'ai volé, volé et encore volé rien s'est passé !!!!

Laurent

PS : allez francky balance ta 2e connerie :D
Avatar de l’utilisateur
laurent matysiak
Vice champion de france 2002 Nat B
 
Messages: 238
Enregistré le: 05 Sep 2004, 18:12
Servos: Futaba
Catégorie: Internationale
Fréquence: 2.4ghz

Message non lupar jc67 » 18 Nov 2005, 14:46

Quand la .... boulette s'acharne,

J'avais écrit l'histoire ce matin, puis j'ai eu honte, mais je la raconte tout de même...

Il y a 1 mois...
Mon nouvel Enigma tout neuf,
Premier vol, décollage sur des rails
Passage, pas de correction, tout est droit, sur le dos, OK
montée verticale, rien à dire ça monte tout droit
Tonneau bien alligné,
la tranche : à peine une correction profondeur,
Bref, ma meilleure réalisation, :) (quand qqe chose n'est pas correct, je cherche d'abord chez moi... :!: )
Quelques minutes plus tard, lors d'un passage tranche - tranche, arrivé sur la 2ème tranche...
PLUS DE CONTROLE :shock: :oops: :evil:
l'avion file tout droit .......... vers le sol à 300m
choc sous 60° avec 3/4 des gaz
Détruit :x
3 servos en miettes
l'électronique du récepteur hors de son boitier, le scratch a maintenu le fond du boitier sur la platine radio
vilebrequin du Webra 145 cassé au raz du plateau d'hélice.
Je n'arrivais pas à en rire.
Diagnostique : :idea:
L'accus était fixé avec un scratch spécial costaud, qui n'a pas tenu, les deux cotés étaient bien collés encore, mais la liaison entre les deux plaques n'a pas fait son boulot. Donc l'accu a décider de visiter l'intérieur du fuselage et a couper son fil d'ariane avec l'inter électronique. ==> plus d'alim électrique, le reste, voir ci dessus.

:arrow: Maintenant, je pense faire une double ligne d'alimentation jusqu'au récepteur. Les inters électroniques faisant de toute façon office d'anti-retour. Et d'assurer le maintient des accus (ce que j'avais toujours fait sur mes autres avions!!)

J'espère que la série noire est terminée, je me souviendrai de 2005 !!
jc67
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
 
Messages: 218
Enregistré le: 13 Juin 2005, 14:48
Avion: 2X2
Moteur: 170cdi
Carburant: Rapicon
Emetteur: mc24
Récepteur: DR9 mlink
Catégorie: Nationale 2B
Fréquence: 2.4
licence: 9800303

Message non lupar fabien drouet » 19 Nov 2005, 11:00

Pour le problème de l'accu Laurent M. aurait pu nous faire part de 2 anecdotes.
Mais comme il est timide j'y vais.

1° anecdote "vive les copains"
Lors d'un concours organisé à St André, quelques pilotes de notre club débarquent pour participer. Tout ce passe bien jusqu'au vol de Jonathan. En cours de vol on entend hurler "radio! radio!". Tout le monde regarde en l'air et voit l'avion du pauvre jonathan partir sur une longue trajectoire descendente qui le menera droit vers ....... la voiture de LAURENT. Son accu n'était pas chargé !
Image
Image

2° anecdote
Lors d'un vol avec son Alizé tout neuf Laurent semble avoir quelques soucis, il trouve l'avion un peu bizarre. Il décide donc de poser. Après l'aterro, en portant l'avion on entend que quelque chose se ballade ?
Il ouvre l'avion et s'apperçoit que l'accu est bien solidement accroché sur le platine prévue à cet effet mais que la platine se balade dans le fuselage ! Sacré coup de bol ce jour là !

Enfin une anecdote perso:
2° ou 3° concours de ma petite histoire de compétiteur. Etat de stress maxi. Je démarre, mon mécano tient bien l'avion, je règle le moteur (avec les doigts qui tremblent c'est pas facile). Tout est OK, le mecano porte l'avion jusque sur la piste et je fais un dernier point fixe pour dégorger le moteur....... Sauf que le mecano lache l'avion au moment où le moteur a attend sa pointe (c'est une piste en dur). Déjà que le stress me paralisait mais avec cette surprise du chef en plus, le décollage à été un peu "surprenant" et le reste du vol très peu payant. Bilan: il faut pas utiliser de mauvais mécanos, il faut les virer !!!!!!
XARELTOO
20X13 PT MODEL
Futaba T12FG 2.4Ghz
OXgwePew
N° licence: 0508863 - AD
N° CLUB: 0004 - 329 (St FARGEAU PONTHIERRY)
Avatar de l’utilisateur
fabien drouet
Chef des boulets
 
Messages: 764
Enregistré le: 06 Aoû 2005, 19:22
Localisation: 91
Avion: XARELTOO
Moteur: HACKER Q80 13XS SPEC
Hélice: 20x13
Emetteur: T12FG
Récepteur: FUTABA
Servos: Futaba
Catégorie: Nationale 2B
Fréquence: 2.4Ghz
licence: 0508863

Message non lupar Christophe DEGOUTE » 19 Nov 2005, 14:42

Allez, j'y vais de mes boulettes moi aussi...
1- je me suis construit un U-ground (plan Fly de Jérôme Bilquey). C'est mon premier 2+2 et je suis vraiment ébahi par les qualités de vol d'un tel oiseau. Je suis seul au terrain ce jour là et je vais en piste pour décoller. Lorsque je suis seul, je porte l'avion moteur tournant et je rentre donc l'antenne de l'émetteur pour éviter qu'elle ne passe dans l'hélice. Je pose l'avion, vérifie les gouvernes et ...GAZ!! Je n'ai oublié qu'une chose: déplier l'antenne de l'émetteur !! Sanction immédiate: avion cassé.

2- Je monte mon multi en discutant avec un copain (à éviter). Je décolle en négligeant la vérification de fonctionnement des gouvernes (à éviter aussi) et là je vois tout de suite qu'il y a un os. Très peu de roulis et idem sur le tangage. Dans ma tête c'est l'accus de réception qui est vide d'où cette réponse très molle. L'avion reste parfaitement contrôlable. Tour de piste et je pose. Ben l'accus n'y est pour rien mais un seul aileron et un seul volet de profondeur fonctionnent. j'ai tout simplement oublié de brancher les autres en discutant.....

Christophe.

P.S: Dommage qu'un certain Christian B. ne soit pas sur le forum car il pourrait nous en raconter de bonnes....Je me souviens d'un championnat de France à la Châtre.......
Avatar de l’utilisateur
Christophe DEGOUTE
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
 
Messages: 102
Enregistré le: 12 Oct 2004, 14:52
Localisation: Clermont-Ferrand
Avion: Sebart Pitts S12
Moteur: Hacker C50
Carburant: électrons
Emetteur: 9zap
Récepteur: Assan X8RP
Servos: JR
Catégorie: Nationale 2B
Fréquence: 2,4
licence: 9608159-AD

Message non lupar Paul Gourgue » 20 Nov 2005, 21:02

Moi, je peux dire qu'il m'est arrivé de mettre un avion dans un arbre.

Un matin d?août 2003, je vais au terrain pour faire voler mon beau Smaragd. Je fais un premier vol ; tout est parfait et je suis vraiment heureux comme on peut l?être quand toutes les conditions sont optimales ; le Ys 140 Dz crache du feu et sa puissance semble inépuisable ?. Vol idyllique, atterrissage kiss landing, quel bonheur de piloter cette machine. :D

Je fais un deuxième vol et l?ivresse se poursuit . :) J?exécute plein de figures, même celles que je ne sais pas faire et aussi « quelques déclenchés ». Puis tout d?un coup, lors d?une ressource à haute altitude, patatrac ? j?entends un bruit effrayant et je vois l?aile droite qui part d?un côté et l?avion de l?autre. :( Vous devinez la suite, tout va très vite et l?avion finit sa course à trois mètres de la nationale, en miettes, après avoir traversé tout le feuillage d?un arbre. Tout était massacré, vilebrequin du moteur tordu, servos, etc ? :( :( :(

Cet avion qui était équipé d?un train rentrant, peu adapté au terrain de notre club qui n?est pas en dur, avait une faiblesse, car la clef d?aile n?était plus très bien tenue. Cela en raison de nombreux atterrissages et du fait que l?on doit souvent redresser les roues.

J?ai ressenti une frustration extraordinaire, surtout que je ne me sentais pas vraiment fautif. L?aile qui est descendue toute seule comme une feuille morte, est arrivée au sol assez intacte. J'ai clairement constaté que la déchirure était au niveau de la fixation du train « fragilisée » et non à l?emplanture qui avait été renforcée par du tissus de verre.

Tout cela m?a rendu fou sur le moment, mais n?a pas entamé mon envie de voler. Je sais les risques que courent nos chers modèles dès qu?on les met en vol, mais là tout de même je ne m?attendais pas à cela.

J?ai fini par me dire que j?avais beaucoup de chance, c?était un matin il y avait peu de monde et l?avion ne s?est pas écrasé sur une voiture, une moto, un cycliste ou le tracteur qui était dans le champs à côté ! :D :D :D Cet épisode s?est donc vite relativisé dans mon esprit. 8)
Futura Tomahawk 1,90
Réacteur Jetcat P 100 RX

Intégal Ys 170 Cdi
Apc 19 x 11

Excellence Pl Prod.
Ys 160 Dz
hélice MEJZLIK 16 x 12[/i]Cool Power 22,5 % nitro -
Nat. B
Futaba T14 Mz
Maintenance : Didier le Sorcier.
Avatar de l’utilisateur
Paul Gourgue
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
 
Messages: 166
Enregistré le: 05 Nov 2005, 07:48
Localisation: Isère
Avion: Axial PLF Concept
Moteur: Hacker C50 13 XL
Hélice: 20 x 13
Emetteur: Futaba T14 MZ
Récepteur: Futaba 9008HS
Servos: Futaba
Catégorie: Nationale 2B
Fréquence: 2,4 gh
licence: 0307119 AD

Message non lupar laurent matysiak » 20 Nov 2005, 21:13

moi aussi j'ai planté un Excellence tout neuf
1er vol et paf, par terre

pour une putain de vis de 3 mm, sur un servo de profondeur

j'explique :
j'achète des servos neufs de bonne qualité, pignons métal, S9402.
j'ouvre la boite du servo, RAS.
je monte le servo
je fais le 1er vol, RAS, je continue en descente plein piqué moteur ralentit, je tire, et là plus rien, l'excellence se pulvérise à côté d'une vache.

je regarde et j'apperçoit que le palonnier de servo sur la profondeur est plus à sa place.
je n'avais pas monté la vis qui tient le palonnier de servo avec du frein filet, et sans rondelle éventail.
forcément, pourquoi Futaba ne donne pas une petite rondelle dans la boite du servo.
c'est la première fois que j'utilisé des servos pignons métal, et quand tu es seul dans ton coin, et qu'il n'y a pas de rondelle dans la boite pour te faire tilter, alors tu plantes un avion tout neuf.
maintenant je monte la vis avec de la colle néoprène, et rondelle éventail sur le palonnier.
ça te donne un sacré coup au moral, et j'ai eu du mal a m'en remettre.
Avatar de l’utilisateur
laurent matysiak
Vice champion de france 2002 Nat B
 
Messages: 238
Enregistré le: 05 Sep 2004, 18:12
Servos: Futaba
Catégorie: Internationale
Fréquence: 2.4ghz

Message non lupar Laurent Lamboglia » 12 Déc 2005, 19:03

Alors moi j'en ai deux a raconter ttfois il y a un mais, car ça parle d'un pilote qui est Antuan PHAM, j'espère qu'il ne m'en voudra pas .....

Les deux se sont déroulé au concours de Conches mais pas la même année.

a première , notre ami Antuan Pham fini sont vol de S2 a l'époque pour poser son Larimar et a un métre du sol nous voyons l'avion déclenché, un vrai comme demandé dans les porgrammes et biensur l'avion qui fini sur le plancher des vaches normal ns sommes en Normandie. Et oui notre ami avait mis un mixage déclenché sur sa ZAP et il l'a actionné non pas la coupure moteur mais le tonneau déclenché. La finalité , l'aion a été brulé dans un coin sur le terrain.

La seconde tjrs a Conches
Il y a la grande tradition du Special Cool Power à table lors du repas de midi. C'est pas du 30% mais sur un être humain ça peut faire monter les bulles à la tête d'autant plus que c'était du cidre et qu'il faisait chaud....soit en Arithmétique Cidre+ Chaleur = j'ai les neurones en folies.
Et ns voici parti pr le second tour de vol avec tjrs en vedette notre ami Antuan, l'avion a décolé, a fait un programme que ns dirons libre avec des juges pret a sauter de leur fauteuil et j'étais le coach tu avais beau donner les figures bien avant rien a faire et derrière il y a avait Matlolo, Fred Verroust et d'autre pété de rire... l'attéro impressionnant de vitesse et pour finir l'histoire, le model s'appelé "Tequila" comme quoi ..... franchement Antuan si tu es sur ce Forum qu'est ce qu'on s'est fendu la gueule ce jour là.....
Bons vols

Laurent

Multi en cours de prépa pour 2008
160 DZ - PowerMaster 30%
APC 16,5X12 W
Nat B
Laurent Lamboglia
Apprenti pilote
 
Messages: 2
Enregistré le: 11 Juil 2005, 21:00
Localisation: Senlis (F-60)

Message non lupar mathias » 14 Déc 2005, 13:17

Pour Francky et à propos de carburant.
A mes débuts j'avais l'habitude, pour une question de cout, d'acheter du carburant à un gars de mon club. Je lui passais donc commande, "10litres, 5litres,....." puis de jour en jour je trouvais qu'il tournait de plus en plus fort, jusqu'au jour ou en voulant le démarer il "couinait"... (rien à voir avec Naruké) et coinssait, je demande donc conseil aux anciens et l'un d'eux trempe un doigt dans le résevoir... verdict: je tournais au méthanol pur.
Une 2eme
Au terrain un samedi PM, je me propose d'aider un débutant. Démarrage du moteur qui ne tourne pas très bien, je m'attarde sur le réglage, pointeau, contre poiteau, ...parfait, ralenti impecable. On refait le plein puis démarrage, le vent est bien de travers je décide de le lancer, position moteur mi gaz et hop c'est parti, l'avion part bien droit...3 secondes plus tard je veux entamer un virage mais pas de réactions...j'ai soudain la vision de l'inter placé sur le coté gauche juste là ou je l'ai pris pour le lancer, en lancant le model j'avais éteind l'inter.
Pour finir l'avion a ete retrouvé indem à 50Km.
mathias boulvert.
Avatar de l’utilisateur
mathias
Champion de France 2005 Nat B
 
Messages: 71
Enregistré le: 18 Juil 2005, 21:57
Localisation: Socourt
Avion: PHOENIX
Moteur: DZ175cdi
Hélice: 20x10,5
Carburant: 8/25 Titan SX
Emetteur: T 18 MZ
Récepteur: 6008 HS
Servos: Futaba
Catégorie: Internationale
Fréquence: 2,4
licence: 0703232

Re: LES BOULETTES DU VOLTIGEUR

Message non lupar Xavier » 07 Aoû 2008, 03:49

Premier vol d'un petit avion 2 axes electrique avec une radio Spektrum 2.4Gz l'an dernier:
Pour faire le liens transmetteur - receveur il a une petit procedure simple. En même temps, le receveur enregistre la position de fail safe. Comme cette avion avait un controleur de base sur lequel je ne pouvais déprogrammer le frein, il fallait brancher la batterie avec le controle moteur au max sur le transmetteur. C'est dans cette position que j'ai fait le liens transmetteur - receveur sans y penser. Une fois sur la piste, je vérifis les commandes. Tout est bien. Je me dis que ca serait bien de vérifier le fail-safe, alors j'éteint le transmetteur sans tenir l'avion. Devinez quoi. Le moteur part à fond, l'avion déccolle fait un grand looping et crash juste à coté de moi dans le gazon. Bilan: un nez de fuselage en miette et une aile en deux morceaux.
Morale de l'histoire: Tenir l'avion en vérifiant le fail-safe.
J'ai réparé l'avion et il a volé quelque fois cette année.

J'en connais un qui a démolis un Integral tout neuf de la même façon presque. Après avoir attéris l'avion à moteur électrique, il a éteint le transmetteur comme il a l'habitude de le faire avec ses avions à piston. Le moteur est partit à fond tirant l'avion dans la roue d'une voiture stationné et détruisant le fuselage.
Avatar de l’utilisateur
Xavier
Apprenti pilote
 
Messages: 9
Enregistré le: 06 Sep 2004, 23:43
Localisation: canada
Avion: Integral , Xigris
Moteur: Plettenberg
Hélice: 20x15
Carburant: LiPo
Emetteur: JR 10X / MZ14
Récepteur: Spektrum / Futaba
Servos: Futaba
Catégorie: Internationale
Fréquence: 2.4
licence: 57581

Re: LES BOULETTES DU VOLTIGEUR

Message non lupar Xavier » 15 Aoû 2008, 12:54

Les radio Spektrum ou JR sur 2.4Gz ont un genre de PCM. Il y a donc une position de servos enregistré dans le RX. Si il y a perte de signal avec le TX, les servos retournent à la position de base.

Je suis d'accord que le TX devrait toujours être éteint après le RX et allumé avant. Lorsque Jo me racontait son incident, je n'en revenait qu'il ne fasse pas ca.

Sur les Spektrum et JR 2.4Gz, tant que le RX ne reçoit pas de signal du bon TX, les servos se tiennent à leur position de base.

Avec mes F3A électriques, je branche la batterie du moteur avant d'allumer la radio. Le controleur ne peut pas être armé tant qu'il n'a pas de signal du RX en avec le control moteur en position minimum. C'est donc très sécuritaire mais je fais toujours attention à l'hélice lorsqu'il est branché.
Avatar de l’utilisateur
Xavier
Apprenti pilote
 
Messages: 9
Enregistré le: 06 Sep 2004, 23:43
Localisation: canada
Avion: Integral , Xigris
Moteur: Plettenberg
Hélice: 20x15
Carburant: LiPo
Emetteur: JR 10X / MZ14
Récepteur: Spektrum / Futaba
Servos: Futaba
Catégorie: Internationale
Fréquence: 2.4
licence: 57581

Re: LES BOULETTES DU VOLTIGEUR

Message non lupar fabien foureau » 24 Mai 2010, 21:36

Allez, une vraie boulette bien dans l'esprit du post!
Je clamais ici haut et fort mon bonheur d'avoir mis en vol ( pour trois vols sanctionnés par un calage, néanmoins!) mon Integral. Il n'empêche , j'attribuais au règlage progressif du contre-pointeau ( de plus en plus riche, z'allez comprendre :) ) le fait qu'il me calait en vol après un nombre de minutes croissant certes...Mais quand-même, en le démontant , il m'a semblé bizarre de voir le réservoir tout déformé ( en Belgique on dit racrapoté ) par une pression vachement NEGATIVE!!!! OK qui a compris?
Après un après-midi de songeries perplexes et deux saunas, j'ai fini par comprendre que j'avais branché la valve anti-retour au bout de la durite de trop-plein A L'ENVERS, donc faisant sortir du méthanol mais pas rentrer d'air...
Donc ce pauvre moulin essayait de se nourrir contre une résistance croissante jusqu'à lâcher!
Voilà une belle , non?
Le belge de service
Avatar de l’utilisateur
fabien foureau
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
 
Messages: 102
Enregistré le: 04 Déc 2008, 23:07
Avion: integral zn
Moteur: yamada 160
Hélice: apc 16x12
Carburant: 30 % nitro
Emetteur: futaba 12 fg
Récepteur: futaba
Servos: Futaba
Fréquence: 35

La misère

Message non lupar nicolas pietu » 19 Juil 2010, 15:49

Salut à tous,

J’ai eu une mésaventure ce weekend. En fin de séance je faisais un peu le con avec mon Sputnik quand dans une pseudo vrille (gaz et débattement à fond) j’ai perdu ma batterie en vol ! S’en est suivi un joli poireau d’une hauteur assez importante. Curieusement l’impact avec le sol n’a pas été accompagné du traditionnel « craque » mais plutôt d’un « ploc » !? En arrivant sur place, je découvre le Sputnik planté à la verticale. Il s’était crashé dans les boues d’une station d’épuration (matière très proche de la merde) et il a bien fallu aller le chercher !
ImageImage
Comme vous pouvez le voir aucune personne dans le champ de la photo (Pourtant nombreuse pour me railler :-). Bizarrement tout le monde c’est tenu à l’écart…
Image
Après nettoyage au jet d’eau du pilote et de l’avion. J’espère que les roulements du moteur tiendront au jet d’eau.
Image Image
Content comme même car l’avion est intact et revolera. Le cône n’est même pas éraflé. Comme quoi la forme type « suppositoire » du cône a bien été étudiée.
J’espère que Jean-François BOUDET (patron de Topmodel) ne m’en voudra pas mais je n’ai pas eu le courage de rechercher l’accu qu’il m’avait gentiment sponsorisé...
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
nicolas pietu
3ème au Championnat de France 2008 Nat B
 
Messages: 230
Enregistré le: 12 Mar 2005, 15:23
Avion: Sputnik / Discovery
Moteur: C6325-23/ C2803-F3PN
Hélice: 11x5.5 / 9x3.3
Carburant: Lipo GensAce
Récepteur: Aether-sciences
Catégorie: Internationale

Re: LES BOULETTES DU VOLTIGEUR

Message non lupar sickle » 20 Juil 2010, 00:11

petite boulette de débutant

lors du 5eme vol de mon sickle apres avoir effectué quelques figures dont plusieurs renversements,
je remarque que l'avion ne renverse plus et ne tiens plus le vol tranche bizarre?!
je décide d'atterrir pour voir ce qui cloche.
apres une rapide vérification je me remarque les cables de la dérive se baladais dans le fuselage.
je me suis rendu compte que j'avais oublié d'assurer les gouvernes avec une goute de cyano.

erreur stupide l'avion revient de loin.
no risk no fun
Avatar de l’utilisateur
sickle
Apprenti pilote
 
Messages: 1
Enregistré le: 27 Fév 2010, 10:58
Avion: sickle 46
Moteur: os 55ax
Hélice: 12*6
Carburant: model technics
Emetteur: futaba t7
Récepteur: futaba
Servos: Futaba
Fréquence: ma fréquence

Re: LES BOULETTES DU VOLTIGEUR

Message non lupar jack36 » 22 Aoû 2010, 13:53

La méga boulette du jour.
Petit 1 Si tu n'es pas réveillé, ne touche pas à tes avions. :roll:
Petit 2 Ne pose pas ta radio devant ton avion surtout si le moteur tourne. :o
Petit 3 Ne laisse pas tout ça sans surveillance juste pour aller chercher un outil dans ton atelier. :x
Si non
L'HELICE BOUFFE TA RADIO. :twisted:
Image

Résultat toute la partie gauche du boîtier haché, plus 3 inters, le potentiomètre de la commande de profondeur et bien sur le module 2.4ghz haché.
Aie ! Aie ! Aies ! La facture de plus réparable ? Ou pas ?
jack36
Pilote Confirmé
Pilote Confirmé
 
Messages: 404
Enregistré le: 27 Nov 2005, 19:19

Suivante

Retourner vers F3A

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

  • Advertisement